Être rappelé Trouver des marchés
Haut de page
Accueil / Actualités / Retour sur la Journée de la Charte Régionale de la Commande Publique

Retour sur la Journée de la Charte Régionale de la Commande Publique

Bonnes pratiques Charte Régionale de la Commande Publique Grand Est

La première Journée de la Charte Régionale de la Commande Publique a réuni près de 50 acheteurs publics signataires le 23 mai dernier à Bezannes, pour faire de la commande publique un levier de transformation des territoires.

Dans la continuité de l’animation du collectif de signataires de la Charte Régionale de la Commande Publique  lancée en 2023, une journée d’échanges et de travail a été organisée le 23 mai dernier par Grand E-Nov+, avec le soutien de la Région Grand Est.

L’objectif de cet événement était de rassembler les acheteurs publics signataires autour de partage de bonnes pratiques et de retours d’expériences sur le sujet de la commande publique comme levier de transformation des territoires. La journée a été scindée en deux temps, avec une plénière le matin et des ateliers en groupe l’après-midi.

Le matin, la Direction des Affaires Juridiques de Bercy, l’association Intercommunalités de France, la CMA Grand Est, la CRESS Grand Est et la Région Grand Est sont intervenus sur la table ronde pour mettre en lumière le rôle clé de la commande publique en faveur de la transformation environnementale, sociale et économique des territoires. Les participants ont ensuite pu découvrir les différents guides et boîtes à outils opérationnels produits par les groupes de travail de la Charte sur le sourçage, les achats innovants et les achats écoresponsables. Ces ressources vont permettre d’outiller concrètement l’ensemble des signataires pour les soutenir dans la mise en œuvre des engagements de la Charte.

L’après-midi, des ateliers participatifs en groupe ont été proposés autour de quatre sujets stratégiques : les achats durables (comment embarquer les services prescripteurs ?), les achats innovants (retours d’expériences d’acheteurs), les données essentielles de la commande publique (une opportunité pour mieux piloter sa stratégie achats) et la programmation des achats (pourquoi et comment y travailler ?). Ces séquences collaboratives ont été propices aux débats et à la mise en perspective des pratiques d’achats des uns et des autres.

Ils ont participé à la Journée de la Charte Régionale de la commande Publique : témoignages de deux acheteurs signataires

Jonathan Russeil, directeur adjoint chargé de la modernisation de la fonction achat à l’Université de Lorraine est intervenu lors de la plénière pour présenter les travaux issus du groupe de travail de la Charte sur les achats écoresponsables, dont il est un participant actif. L’après-midi, il a choisi de participer à l’atelier sur les achats durables, sujet d’intérêt pour l’Université de Lorraine qui est en cours d’élaboration de son SPASER (schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables).

« J’ai participé à l’atelier sur les achats durables qui était propice à la réflexion et aux échanges avec d’autres acheteurs. Le format de l’atelier, en petit groupe, a permis de dégager concrètement des pistes d’actions en s’appuyant sur les retours d’expériences des autres participants. Même si tout le monde n’a pas le même niveau de maturité sur le sujet, ce type d’échanges permet vraiment de mettre en perspective ses pratiques, de s’inspirer de ce que font les autres mais aussi de voir que l’on peut apporter soi-même des choses qui vont intéresser d’autres personnes. Travaillant à l’élaboration de notre SPASER, j’ai vraiment apprécié les retours que j’ai pu avoir d’autres acheteurs qui ont déjà un peu de recul sur la mise en œuvre effective de la démarche ».

Emilie Frey, directrice de la Mission Commande Publique à la Communauté Urbaine du Grand Reims et à la Ville de Reims a pu mobiliser plusieurs agents des services achats et commande publique de la collectivité pour participer à la journée et se répartir dans les quatre ateliers proposés.

« Au-delà du contenu très intéressant de la table ronde et de l’ensemble de la plénière, nous avons vraiment apprécié avec mes collègues de pouvoir échanger avec d’autres signataires et de constater que nous rencontrons plus ou moins les mêmes difficultés et les mêmes attentes. Ces temps d’échanges sont importants, nous n’avons pas forcément l’occasion de nous rencontrer dans d’autres circonstances. J’ai aussi participé à l’atelier sur la programmation des achats, où j’ai pu apporter un retour d’expériences sur ce que nous avons mis en œuvre au sein de la collectivité. On se rend compte que c’est un vrai sujet qui intéresse les acheteurs mais qui pose encore des difficultés. Il y a eu beaucoup de questions posées au cours de l’atelier, les échanges étaient dynamiques et concrets. Je pense que c’est un sujet qui peut encore être travaillé dans le cadre de la Charte »

PARTAGER SUR

Les actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

À lire également